FAQ

Passerelle Logement

Deux ans plus tard, il prend son essor afin de répondre aux besoins d’autonomie de tous les jeunes de Nantes Métropole, en s’appuyant notamment sur la loi BESSON et le Fonds de Solidarité Logement : « Toute personne ou famille éprouvant des difficultés particulières, en raison notamment de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’existence, a droit à une aide de la collectivité, dans les conditions fixées par la présente loi, pour accéder à un logement décent et indépendant ou s’y maintenir ».

  • En 2010, il change de nom et devient le Service « Passerelle Logement ».
  • En 2016, Passerelle Logement reprend les activités du service Cap Logement de l’association ADELIS, afin d’offrir une lisibilité de l’accès à l’information Logement à tous les jeunes de Nantes Métropole.
  • En 2018, Passerelle Logement accueille 733 jeunes, gère 136 appartements et loge 229 jeunes.
  • En 2019, deux autres services sont développés pour répondre aux besoins des jeunes : Passerelle Énergie et Passerelle Numérique.

Une équipe dynamique et un service financé par la collectivité

La directrice du Service Passerelle Logement est entourée de neuf conseillers travailleurs sociaux diplômés d’Etat, pour vous aiguiller au quotidien, d’une gestionnaire comptable, un technicien de maintenance, une gestionnaire locative, une chargée d’accueil et de médiation numérique.

L’ensemble des collectivités de Nantes Métropole financent le service, par l’intermédiaire du Fonds de Solidarité Logement et des mesures d’accompagnement liés au logement pour les jeunes en situation difficile. L’État contribue également par le financement de plusieurs dispositifs : Intermédiation Locative, Logements temporaires, Accueil de Jeunes Réfugiés.